Promo !

” Garde ton derrière fermé ! “: “Coups de cœur” du PRIX DU ROMAN GAY (Histoire de famille t. 1)

10,00 7,50

UGS : eb9702a19d20 Catégorie :

Description

“Coups de cœur” du PRIX DU ROMAN GAY

Je remercie les 10 membres du jury et son président d’avoir attribué ce prix à mon roman.

Les premiers souvenirs de l’enfance, les petits baisers que l’on donne au camarade d’école, les jeux simples avec les petites filles… Dans la machinerie des bonheurs innocents promis aux enfants, quelque chose se grippe parfois très vite, à cause des jouets que l’on nous désigne, mais qui ne nous plaisent pas, à cause des regards sous-entendus, à cause des paroles déjà blessantes du grand frère qui craint la honte plus que tout, à cause de toute la place qu’une société peut laisser à la loi du plus fort et aux croyants exaltés – et plus ou moins hypocrites…

Article du Refuge et YAGG.

Quelques avis de lectrices ( Jenny Garp et Mina94) :

” Vrai coup de coeur pour ce livre d’un jeune auteur, qui m’est allé droit au coeur. Sans complaisance ni pathos, la vie d’un gamin jusqu’à l’âge adulte, né arabe et gay dans une cité. Je ne vais pas me lancer dans un panégyrique, car le mieux c’est de le lire ! Il est court, mais la plume légère et simple vous emporte dès les premières pages, impossible de le lâcher.
Moi l’hétéro qui me targue d’être ouverte et tolérante, j’ai pris conscience de pas mal de choses au détour d’une phrase, des vérités poignantes qui émergent ici et là. Une magnifique leçon d’humanité, et d’humilité.”

“A travers ce récit construit de manière chronologique, nous suivons la courbe de croissance de Jaffar qui grandit à vitesse grand V. Ce texte est touchant à plus d’un titre, courageux à tous égards. J’ai été émue, souvent, impressionnée aussi par la force de caractère de ce jeune homme au caractère bien trempé. Le style, sobre et percutant, est utilisé comme une arme : il s’agit d’un plaidoyer, non pas seulement pour le mariage gay, ceci est bien trop réducteur mais surtout pour l’amour avec un A majuscule, celui que l’on a pour son amoureux/se mais surtout pour son prochain. Ce récit est un manifeste anti intolérance, anti bêtise, anti ignorance, anti préjugés, c’est un récit généreux qui s’inquiète de ce que nous laisserons à nos enfants comme bagage. Pour finir, c’est un ouvrage qui met l’école au centre de la réussite de l’individu et cela devrait faire du bien à tous les enseignants.”

N’hésitez pas à lire l’extrait gratuit, avant d’effectuer votre achat.

Informations complémentaires

Auteur

Langue



Produits exclusifs

Catégorie spéciale de produits